Le PM défend sa décision de ne soutenir publiquement les droits des homos au Sénégal. C’était ce vendredi, en marge de la conférence de Munich sur la sécurité, à la lumière de l’attentat contre le vol ukrainien PS752 à Téhéran qui a tué 57 citoyens canadiens.

Pourquoi Trudeau n’a pas trop défendu les homos ?

Ottawa – Pour la presse canadienne, le Premier ministre, Justin Trudeau, était sur la défensive vendredi alors qu’il terminait un voyage de neuf jours à l’étranger. Et, les journalistes l’interrogeaient sur sa décision de ne pas défendre publiquement les droits des LGBTQ alors qu’il était en présence du président sénégalais, Macky Sall.

On a demandé à M. Trudeau pourquoi il n’avait pas saisi l’occasion pour défendre publiquement la position du Canada sur les droits des LGBTQ lors de sa rencontre avec le président sénégalais, Macky Sall, mercredi dernier à Dakar.

Macky tranchant devant Trudeau…

Pourtant, argue ctvnews.ca, visité vendredi par Senego, Macky Sall, aux côtés de Trudeau, a réaffirmé sa position, selon laquelle, son pays n’accepterait aucune modification de ses lois actuelles et que l’homosexualité ou les gay pride ne seraient pas acceptés.

Les propos de Sall, note  le média, ont fait la une des journaux du Sénégal, tandis que Trudeau a affirmé que le Canada avait réussi à obtenir le vote du Sénégal pour le siège convoité du Conseil de sécurité de l’Onu lors de cette visite.

…Qui se défend quand même

« Nous continuerons à travailler pour que les droits des personnes soient respectés chez nous et partout dans le monde », a déclaré M. Trudeau.

En insistant sur les raisons pour lesquelles il n’a pas profité de l’occasion pour exprimer son soutien aux droits des LGBTQ M. Trudeau a déclaré qu’il n’hésitait « jamais » à parler des droits de l’homme.

« Je n’ai jamais hésité à aborder la question des droits de l’homme avec les dirigeants et je continuerai à le faire avec force, de manière à faire avancer le dialogue », a déclaré M. Trudeau.

Le Premier ministre doit rentrer au Canada samedi, mais il repartira la semaine prochaine pour poursuivre sa campagne de soutien au siège du Conseil de sécurité des Nations unies qui est à pourvoir en juin.

Source: senego.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here