Tchad : Voici pourquoi le ministère de la santé publique compte mettre terme à l’activité des charlatans

0
8

SANTÉ – Dans un communiqué rendu public ce lundi 17 février, le ministère de la santé publique s’en prend aux tradipraticiens qui vendent leurs produits de manière illégale sur le territoire tchadien. L’objectif est de les amener à se conformer aux lois en vigueur.

En première ligne de ce communiqué, on peut lire ” le ministère de la santé publique observe ces derniers temps, une anarchie sans pareille des prétendus tradipraticiens proposant en ambulatoire leur art ainsi que la vente des produits issus de la médecine traditionnelle sur tout l’étendue du territoire national.” En plus de cela, le ministère parle d’une certaine officine illégale qui offre des soins aux patients.

Pour le ministre de la santé publique Pr. Mahamoud Youssouf Khayal, la pratique d’un acte médical ne peut se faire que par des professionnels de santé reconnus et autorisés à exercer par les textes dont le décret portant création de la police sanitaire en République du Tchad. Le ministre explique: “un tradipraticien est celui qui est fixe et reconnu par sa communauté comme tel. Les nomades ne sont que des charlatans qui escroquent de paisibles citoyens et mettent en péril notre système de santé”

Compte tenu des faits observés, le ministère de la santé a affirme qu’il met en garde tous ceux qui se complaisent dans cette pratique illégale et leur demande de se conformer à la loi en vigueur réglementant l’exercice de la médecine traditionnelle au Tchad.

Le communiqué conclut que la police sanitaire sera instruite dans les prochains jours à faire des descentes sur le terrain en vue de mettre un terme à cette situation qui selon le ministre, n’a que trop perduré et qui met en danger la santé de ses concitoyens.

 

SOURCE : https://www.w24news.com/tchad-le-ministere-de-la-sante-publique-compte-mettre-terme-a-lactivite-des-charlatans-4/?remotepost=59078

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here