Note Confidentielle: Emmanuel Macron demande à Paul Biya de démissionner voici les détails

0
2788

Le gouvernement de Beti Ewondo, dominé par les francophones du président Biya, a été ébranlé par le massacre de Ngarbuh et par la reconnaissance par le président français Macron que des violations des droits intolérables avaient lieu au Cameroun. Le rapport du renseignement camerounais a montré que les nombreuses vagues de mauvaises décisions et de crimes commis par des soldats de l’armée du gouvernement camerounais au sud du Cameroun ont incité le palais de l’Elysée à demander un changement de régime à Yaoundé alors que le président Biya, 87 ans, se démène pour réparer son image, entachée par un chaîne de faux pas économiques et politiques.

Une série d’arrestations très médiatisées, dont l’actuel ministre de la Défense, Joseph Beti Assomo, est attendue au plus tôt, alors que le maintien du pouvoir de Biya est maintenant miné par les affirmations de la communauté internationale selon lesquelles son style de leadership est distant et autocratique.

Un certain nombre de ministres ont été empêchés de voyager à l’extérieur du pays et ceux de la région de l’Extrême-Nord prévoient de quitter le cabinet de Biya, tous azimuts. Une source bien placée à Etoudi, qui s’est entretenue avec notre reporter de la ville de Yaoundé, s’est moquée de la situation en observant que  » chaque ministre du Cabinet est désormais un porte-parole du gouvernement ».

Yaoundé a confirmé que Biya avait récemment ordonné une enquête sur les meurtres de Ngarbuh. Cependant, le Cameroun Intelligence Report comprend que le bureau du président Macron a envoyé une déclaration par courrier électronique demandant au dictateur de démissionner sans nommer le successeur potentiel de Biya.

Des millions de Camerounais sont au chômage et de nombreuses grandes entreprises ne se portent pas vraiment bien. Le pays fait face à de nombreuses crises et l’impact de ces crises frappe la population comme une tonne de briques. Les Français ne peuvent plus continuer à jouer le spectateur d’un génocide insidieux qui se déroule dans le sud du Cameroun.

Le chômage, la criminalité, la malhonnêteté, la corruption et la mauvaise gestion semblent avoir élu domicile au Cameroun en raison d’un régime qui a dépassé son accueil. Le président Macron a tourné une nouvelle page suite à sa conversation avec le militant camerounais en France. Un autre sera écrit très bientôt.

Source: Cameroonintelligencereport.com/

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here