Ils croyaient manger un légume, ils finissent en réanimation : gare au datura, toxique même dans les potagers

Ils croyaient manger un légume rare qu’ils avaient planté dans leur jardin, mais le datura, une plante toxique, les a conduits à l’hôpital. Quatre membres d’une famille ont été placés en réanimation, gravement intoxiqués dans la région Grand Est, rapporte l’agence de sécurité sanitaire Anses, qui met en garde, ce jeudi, contre “les risques liés à la consommation de plantes toxiques sauvages confondues avec des plantes comestibles, y compris dans les jardins potagers”.

Le cas qui motive cet appel à la vigilance a été rapporté par le Centre antipoison de la région Grand-Est courant juillet. “Quatre personnes d’une même famille avaient préparé et consommé dans un plat cuisiné des feuilles de datura, confondues avec des feuilles de tétragone cornue ramassées dans leur jardin potager”, détaille l’Anses, qui ajoute que “l’évolution clinique a été favorable” pour chacune d’elles malgré “un suivi médical prolongé”, pour l’une.

“Les personnes intoxiquées pensaient avoir cultivé de la tétragone cornue”, également appelée “épinard de Nouvelle-Zélande” ou “épinard d’été”. Cette variété, “considérée comme un légume dit ‘oublié’, connait un regain d’intérêt ces dernières années”, relève l’Anses.

Comment cette confusion a-t-elle été possible ? “Les personnes avaient semé des graines achetées en sachet dans un magasin botanique qui n’ont cependant pas poussé au moment prévu”, indique l’Anses. “Constatant, un an après, des petites pousses à l’endroit où avaient été initialement semées les graines de tétragone cornue, les personnes ont repiqué ces pousses qui étaient en fait du datura ayant poussé de manière involontaire”, poursuit l’agence sanitaire.

De la famille des solanacées, à l’instar de la tomate ou de l’aubergine, cette plante herbacée forme de jolies fleurs blanches en entonnoir tandis que son fruit, en forme de petite capsule de 5 cm de diamètre, couverte d’épines, contient des centaines de petites graines noires, rappelle Maxisciences.

“Herbe du diable”, “herbe aux sorciers”, “pomme poison”….  son importante teneur en alcaloïdes est à l’origine de nombreux effets sur le corps humain à commencer par des effets hallucinogènes qui lui ont valu de nombreux surnoms venus notamment d’Amérique du Sud,  où les chamans y recourent de longue date.

Dotée de vertus médicales notamment pour soigner l’asthme et les crampes, elle peut également, lorsqu’elle est absorbée en grande quantité, provoquer des accidents cardiaques, des comas voire s’avérer fatale.  Plusieurs décès lui ont notamment été attribués dans les années 90, où elle était particulièrement à la mode. 

“Toutes les parties de la plante sont toxiques et peuvent être à l’origine d’effets sanitaires graves voire mortels”. Les premiers signes (nausées, hallucinations, voire convulsions) apparaissent “dans l’heure suivant le repas”. Pour autant, la datura est légale en France où l’on peut l’acheter en jardinerie en guise de plante ornementale. 

Très répandue en France où elle “pousse facilement sur tout le territoire”, rappelle l’Anses, elle “est parfois semée en bout de rang de pomme de terre pour attirer et empoisonner les larves de doryphores dans une approche de lutte écologique”.

Une popularité qui vaut à celle qui figure parmi les dix plantes les plus dangereuses au monde des mise en garde régulières de la part des autorités. Début 2019, l’enseigne de grande distribution E. Leclerc avait dû rappeler deux lots de haricots verts surgelés, à cause d’un risque de présence de cette plante toxique.

Des chercheurs alertent sur la possible transmission du Covid-19 par l’air, l’OMS reconnaît que des “preuves émergent”

Pour Agnès Buzyn, “l’anticipation en France a été sans commune mesure avec les autres pays européens”

Ils croyaient manger un légume, ils finissent en réanimation : gare au datura, toxique même dans les potagers

212 défenseurs de l’environnement tués en 2019 : “La peur nous accompagne partout où nous allons”

Votre adresse de messagerie est utilisée uniquement pour vous envoyer nos newsletters personnalisées et autres messages de prospection pour des produits et services analogues du Groupe TF1. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.

Source: https://www.lci.fr/sante/datura-toxique-gare-a-l-herbe-du-diable-toxique-meme-dans-les-potagers-2160534.html

Datura, Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail, Poisoning, Jimsonweed, New Zealand Spinach

World news – FR – Ils croyaient manger un légume, ils finissent en réanimation : gare au datura, toxique même dans les potagers

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *