Grâce à Serge Gnabry, le Bayern Munich s’impose sans forcer face à un timide OM

Publié le
31/07/2020 à 18:00
, modifié le
31/07/2020 à 18:22

Dix jours après avoir repris le chemin de l’entraînement, le Bayern Munich était de retour sur le rectangle vert. Dans son centre d’entraînement, le club bavarois recevait l’Olympique de Marseille ce vendredi. Logiquement, le récent champion d’Allemagne et vainqueur de la Coupe s’est imposé face au dauphin du Paris Saint Germain (1-0). De bon augure pour les hommes Hans-Dieter Flick avant d’affronter Chelsea en Ligue des champions la semaine prochaine. Quant à l’OM, il s’agit de sa deuxième défaite en quatre matchs amicaux.

Ce vendredi, le Bayern Munich et l’Olympique de Marseille s’affrontaient pour la troisième fois seulement de leur histoire après leurs oppositions en quart de finale de la Ligue des champions en 2012. Deux fois le club bavarois l’a emporté par 2-0. Mais cet après-midi, le contexte était tout autre et les échéances différentes. D’un côté la reprise de la Ligue des champions, de l’autre, le retour de la Ligue 1. 

Douze petits jours de vacances et 10 jours d’entraînement plus tard, revoilà les hommes Hans-Dieter Flick de retour sur les pelouses. Afin de préparer au mieux son huitième de finale retour face à Chelsea (victoire 3-0 à l’extérieur lors du match aller), le récent vainqueur de son 30e championnat d’Allemagne a assuré l’essentiel face à une timide équipe de Marseille (1-0). Si les Phocéens s’étaient imposés à deux reprises lors de leur deux premiers matches, ils enchaînent une nouvelle défaite après celle subie contre Dunajska Streda (1-2) il y a une semaine. 

Au coup d’envoi, les deux équipes ont aligné leur 11 type, excepté le replacement de Joshua Kimmich au poste de défenseur droit en l’absence de Benjamin Pavard, blessé. Favoris sur le papier, les coéquipiers de Manuel Neuer ont très vite mis le pied sur le ballon. Imposant son rythme, le Bayern Munich s’est vu récompensé dès la vingtième minute de jeu. Servi par David Alaba à la suite d’un corner, Serge Gnabry pénètre dans la surface olympienne, effectue une feinte de frappe éliminant deux défenseurs avant de conclure du gauche. Le seul éclat de la rencontre. Les deux techniciens ont ensuite fait tourner leur effectif dès la mi-temps.

Timorés, les hommes d’André Villas-Boas n’ont quasiment rien montré cet après-midi se contentant de défendre tout au long des 90 minutes. À aucun moment, la défense adverse a été inquiété (3 tirs seulement) et Steve Mandanda a du s’employer pour empêcher le ballon de rentrer à deux reprises dans ses filets. Comme lors de ses deux derniers matches de préparation, le champion de France 2010 encaisse un but rapidement dans le match. Une chose qui sera à corriger le 21 août prochain face à Saint-Étienne pour l’ouverture de la nouvelle saison de Ligue 1.

Source: https://sport.francetvinfo.fr/football/grace-serge-gnabry-le-bayern-munich-simpose-sans-forcer-face-un-timide-om

Olympique de Marseille, FC Bayern Munich, André Villas-Boas, France Ligue 1, UEFA Champions League

World news – FR – Grâce à Serge Gnabry, le Bayern Munich s’impose sans forcer face à un timide OM

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *